Yves Prin, biographie officielle

Né en 1933 à Sainte-Savine (Aube).

 

Yves Prin étudie le piano avec Yves Nat et la direction d'orchestre avec Louis Fourestier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses premiers prix.


Assistant de Bruno Maderna au Mozarteum de Salzbourg de 1968 à 1969.

Chef invité des orchestres de la Résidence de La Haye et de Haarlem (Pays-Bas) de 1968 à 1973.

Directeur musical de l'Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire de 1970 à 1974.

 

Directeur musical de l'Atelier Lyrique du Rhin de 1974 à 1980.
Suit à l'Ircam (1978), le 1er stage de formation aux technologies modernes et à la recherche, afin de se familiariser avec la synthèse du son par ordinateur.

 

Producteur de la Saison Lyrique de Radio-France de 1980 à 1981.
Directeur musical du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France de 1981 à 1983.

 

Responsable de la coordination de la musique contemporaine et du théâtre musical à Radio-France de 1983 à 1986.

 

Depuis 1983, Producteur à Radio France des séries de concerts successives de musique contemporaine : <Musique au Présent>, <Musiques en Perspectives> et <Musique du XXe Siècle>. Il est également, de 1992 à 1999, Délégué Artistique du Festival <Présences> de Radio France, axé sur la création.

Yves Prin a reçu en 1997 le Prix Florent Schmitt de l'Académie des Beaux-Arts. Il est Officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.

 

 

Yves Nat et Bruno Maderna ont profondément influencé et orienté Yves Prin dans sa carrière musicale. Après un parcours tout à fait classique, en tant que pianiste ou chef d'orchestre honorant le répertoire, il a choisi de s'investir totalement dans la création. Aussi a-t-il dirigé de nombreuses premières mondiales, symphoniques, instrumentales et lyriques dont certaines ont été enregistrées pour le disque, la radio et la télévision. Toutefois, il a avec certains créateurs, des affinités musicales plus particulières, faites d'une passion pour un langage spécifiquement lyrique et d'une vision dramaturgique de la musique.

 

Il a notamment créé Oedipe d'André Boucourechliev ; Histoire de Loups, Fragments, Quai n°1, Un Musée de l'Homme, Désordres lyriques et Liebestod de Georges Aperghis ; Les Mangeurs d'ombre de François-Bernard Mâche ; L'Eau d'Ahmed Essyad ; La Conférence des oiseaux de Michaël Lévinas ; Micromégas de Paul Méfano ; Landschaft mit Argonauten de Philippe Hersant &emdash; mises en scène de Claude Régy, Pierre Barrat, Michaël Lonsdale, Jean Dautremay, Michel Beretti, Jean-François Peyret et Jean Jourdheuil &emdash;, et assuré les reprises suivantes : Le Procès du jeune chien de Henri Pousseur, Syllabaire pour Phèdre de Maurice Ohana, Les Liaisons dangereuses de Claude Prey, De la nature de l'eau, Je vous dis que je suis mort de Georges Aperghis, Erszebet de Charles Chaynes...

 

 

Parallèlement, son engagement musical s'exprime dans ses propres compositions. Son catalogue comporte une cinquantaine d'oeuvres, dont 1 opéra, 5 concertos et 43 mélodies réparties en 9 cycles.
Elles sont publiées principalement aux Editions Durand, Paris.

 

Il vient de terminer la composition d'Archipel de Soie, poème symphonique avec voix, tiré de son opéra Soie (d'après le roman éponyme d'Alessandro Baricco).

 

Un CD monographique comprenant 3 concertos est paru chez Naxos (Philippe Graffin, violon / Pierre-Yves Artaud, flûte / Pascal Post, clarinette / Orchestre Philharmonique de Radio France / Bruno Ferrandis, dir.).


Yves Prin consacre désormais la majeure partie de son temps à la composition et à ses activités d'interprète.

Yves Prin, official biography

Composer and conductor, Yves Prin was born in France in 1933.

 

He studied piano with Yves Nat and conducting with Louis Fourestier at the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris where he won several first prizes.

 

He started his career as a pianist, but upon meeting Bruno Maderna (assistant at the Mozarteum, Salzburg from 1968 to 1969), decided to turn towards conducting.

 

This association with the italian maestro was the reason for his final decision to dedicate his work mostly to contemporary music.

 

Yves Prin was subsequently guest conductor of the orchestras of the Residentie (The Hague) and of Haarlem in the Netherlands (1968-1973), then music director of the Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire (1970-1974), of the Atelier Lyrique du Rhin (1974-1980) and of the Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France (1981-1982). He worked at Ircam of Pierre Boulez in Paris for the composer's cursus in 1978. He has recorded more than a dozen records (Etcetera, REM, Adès, Salabert Actuel, MFA, Accord ...) and conducted many pieces by composers from all over the world : from Monteverdi, Mozart, Schubert, Ravel, Debussy... to Xenakis, Kagel, Berio, Stockhausen, Maderna...

 

He has premiered operas by Aperghis, Mâche, Essyad, Levinas, Méfano, Hersant, Pousseur, Ohana, Prey, Boucourechliev and has led revivals of many others.

In charge of coordination for contemporary music and music theater for Radio France from 1983 to 1986.

 

From 1983 to 1999 he was the producer at Radio France for the contemporary music concert series <Musique au Présent>, <Musiques en Perspectives> and <Musique du XXe Siècle>.

In addition, from 1992 to 1999, he was acting producer of Radio France's Festival <Présences> which features first performances.

 

Yves Prin pursues a parallel career as composer (published in particular by Editions Durand).

 

He developped his own dramatic language and has a special lyrical vision of music.

Its catalogue includes today forty works including 5 concertos and 36 melodies divided into several cycles.

 

Since 1999 Yves Prin has dedicated himself to his own music and to his performing activities as a pianist and a conductor.

 

He has received the Prix Florent-Schmitt de l'Académie des Beaux-Arts (1997).

 

 

Principal compositions : Hymnus 68, oratorio for soloists, mixed choir and orchestra ; Mobiles for flute or oboe or clarinet with variable accompagniement and electronic; Dioscures concerto grosso for violin, flute, clarinette and chamber orchestra; Mémoire d'Éphémères for solo violin; Ballade pour Frédéric "hommage to Chopin" for piano; Éphémères capriccio for violin and chamber orchestra; Le Souffle d'Iris concerto for flute and orchestra; La Barque for string quartet; Tuba concerto; Tango-fusion for harpsichord and bandoneon; Deux Études en forme de bis for violon and piano ad lib; In Praise of Flight <L'éloge de la fuite> piano concerto; De Amor Desesperado six melodies for mezzo-soprano and ensemble (argentins poems by Silvina Ocampo); Cinq Haïkaï for piano; Tango-fusion Duo for bandoneon and piano; Les Amants five melodies for mezzo-soprano and ensemble (french poems by Jean-Pierre Simeon); Tango-fusion Trio for bandoneon, piano and contrebasse; La Parade du balbuzard amoureux for celtic harpe and electronic; No te quiero tango for voce or/and violin, bandenon, piano, bassa and cello; Sirandanes Créoles five melodies for mezzo-soprano and tenor-saxhorn or soprano and alto-saxhorn (creoles trad. textes); Tango-fusion Quartet for bandoneon, saxhorn, piano and contrebasse; Cuatro Sonetos de Amor four melodies for soprano and ensemble (chilien poems by Pablo Neruda); 4 Haïkaï four melodies for soprano and piano (french poems by Michele Venture); Tango-fusion Quintet for bandoneon, violon, violoncelle, piano and contrebasse; Tu as marché contre le vent melodie for baryton and piano (french poem by Jean-Pierre Siméon); Abismos, six mélodies for contralto and piano (argentins poems by Silvina Ocampo ; Songes de l'obscur, cinq mélodies for baryton and piano (french poèms by Jean-Pierre Siméon)……

Yves Prin [biographie axée sur la composition ]

Compositeur français né à Sainte-Savine (Aube) en 1933.

 

Yves Prin étudie le piano avec Yves Nat et la direction d'orchestre avec Louis Fourestier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses premiers prix.

 

Assistant de Bruno Maderna au Mozarteum de Salzbourg de 1968 à 1969.

 

Chef invité des orchestres de la Résidence de La Haye et de Haarlem (Pays-Bas) de 1968 à 1973.

 

Directeur musical de l'Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire de 1970 à 1974.

 

Directeur musical de l'Atelier Lyrique du Rhin de 1974 à 1980.

 

Suit à l'IRCAM (1978) le 1er stage de formation aux technologies modernes et à la recherche, afin de se familiariser avec la synthèse du son par ordinateur.

 

Producteur de la Saison Lyrique de Radio France de 1980 à 1981.

 

Directeur musical du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France de 1981 à 1983.

 

Responsable de la coordination de la musique contemporaine et du théâtre musical à Radio France de 1983 à 1986.

 

Depuis 1983, Producteur à Radio France des séries de concerts successives de musique contemporaine : <Musique au Présent>, <Musiques en Perspectives> et <Musique du XXe Siècle>.

 

Il est parallèlement, de 1992 à 1999, Délégué Artistique du Festival <Présences> de Radio France, axé sur la création.

 

 

Yves Nat et Bruno Maderna ont profondément influencé et orienté Yves Prin dans sa carrière musicale. Après un parcours tout à fait classique en tant que pianiste ou chef d'orchestre abordant tout le répertoir, il choisi de s'investir totalement dans la création. Il a, en conséquence, dirigé de nombreuses premières mondiales, symphoniques, instrumentales et lyriques, dont certaines ont été enregistrées pour le disque, la radio et la télévision.

 

Toutefois, il a avec certains créateurs, des affinités musicales plus particulières, faites d'une passion pour un langage spécifiquement lyrique et d'une vision dramaturgique de la musique.

 

Parallèlement, son engagement musical s'exprime dans ses propres compositions. Son catalogue comporte une cinquantaine d'oeuvres, dont 1 opéra, 5 concertos et 43 mélodies réparties en 9 cycles.
Elles sont publiées principalement aux Editions Durand, Paris.

 

Il vient de terminer la composition d'Archipel de Soie, poème symphonique avec voix, tiré de son opéra Soie (d'après le roman éponyme d'Alessandro Baricco).

 

Un CD monographique comprenant 3 concertos est paru chez Naxos (Philippe Graffin, violon / Pierre-Yves Artaud, flûte / Pascal Post, clarinette / Orchestre Philharmonique de Radio France / Bruno Ferrandis, dir.).

 

Yves PRIN a reçu en 1997 le Prix Florent-Schmitt de l'Académie des Beaux-Arts. Il est Officier dans l'Ordre des Arts et Lettres.

 

Il consacre désormais la majeure partie de son temps à la composition ainsi qu'à ses activités d'interprète.

 

Ses œuvres sont publiées principalement aux Editions DURAND, Paris.

Yves Prin [ biography as composer ]

Composer and conductor, Yves Prin was born in France in 1933.

 

Yves Prin studied the piano with Yves Nat and conducting with Louis Fourestier at the Paris Conservatory where he obtained several first prizes.

 

He was Bruno Maderna's assistant at the Mozarteum, Salzburg from 1968 to 1969.

 

Some of his most interesting engagemnts include: Guest conductor of the orchestras of The Hague and Haarlem in the Netherlands from 1968 to 1973.

 

Music director of the Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire from 1970 to 1974.

 

Music director of the Atelier Lyrique du Rhin from 1974 to 1980.

 

He worked at Ircam in Paris for the first composer's cursus in 1978.

 

Producer of Radio France's Saison Lyrique in 1980 and 1981.

 

Music director of the Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France from 1981 to 1983.

 

In charge of coordination for contemporary music and music theatre for Radio France from 1983 to 1986.

 

From 1983 to 1999 he was the producer at Radio France for the contemporary music concert series <Musique au Présent>, <Musiques en Perspectives> and <Musique du XXe Siècle>.

 

In addition, from 1992 to 1999, he was acting artistic director of Radio France's festival <Présences>, which features first performances.

 

Yves Prin has received the Prix Florent Schmitt de l'Académie des Beaux-Arts(1997).

 

 

Yves Nat and Bruno Maderna had a profound influence on Yves Prin and the orientation of his musical career. After a quite classical cursus as pianist and conductor, he chose to invest himself completely in the performance of new works. He has conducted a very great number of world premieres, both symphonic and instrumental.

 

His own works express a passion for a specifically lyrical language and for a vision of music as drama.

 

He now devotes his full time to composition.

 

Principal compositions : Hymnus 68, oratorio for soloists, mixed choir and orchestra ; Mobiles for flute or oboe or clarinet with variable accompagniement and electronic; Dioscures concerto grosso for violin, flute, clarinette and chamber orchestra; Mémoire d'Éphémères for solo violin; Ballade pour Frédéric "hommage to Chopin" for piano; Éphémères capriccio for violin and chamber orchestra; Le Souffle d'Iris concerto for flute and orchestra; La Barque for string quartet; Tuba concerto; Tango-fusion for harpsichord and bandoneon; Deux Études en forme de bis for violon and piano ad lib; In Praise of Flight <L'éloge de la fuite> piano concerto; De Amor Desesperado six melodies for mezzo-soprano and ensemble (argentins poems by Silvina Ocampo); Cinq Haïkaï for piano; Tango-fusion Duo for bandoneon and piano; Les Amants five melodies for mezzo-soprano and ensemble (french poems by Jean-Pierre Simeon); Tango-fusion Trio for bandoneon, piano and contrebasse; La Parade du balbuzard amoureux for celtic harpe and electronic; No te quiero tango for voce or/and violin, bandenon, piano, bassa and cello; Sirandanes Créoles five melodies for mezzo-soprano and tenor-saxhorn or soprano and alto-saxhorn (creoles trad. textes); Tango-fusion Quartet for bandoneon, saxhorn, piano and contrebasse; Cuatro Sonetos de Amor four melodies for soprano and ensemble (spanish poems by Pablo Neruda); 4 Haïkaï four melodies for soprano and piano (french poems by Michele Venture); Tango-fusion Quintet for bandoneon, violon, violoncelle, piano and contrebasse; Tu as marché contre le vent melodie for baryton and piano (french poem by Jean-Pierre Siméon) ; Abismos, six mélodies pour contralto & piano sur des poèmes argentins de Silvina Ocampo ; Songes de l'obscur, cinq mélodies pour baryton & piano sur des poèmes de Jean-Pierre Siméon…

Yves Prin, Komponist

Geboren 1933 in Sainte-Savine.

 

Französischer Komponist.

 

Yves Prin studiert am <Conservatoire National Supérieur> zu Paris Klavier bei Yves Nat und Dirigieren bei Louis Fourrestier.

 

1968 une 1969 ist er Assistent von Bruno Maderna am Mozarteum zu Salzburg.

 

Von 1968 bis 1973 arbeitet er als Gastdirigent auf internationaler Basis. Von 197O bis 1974 ist er musikalischer Direktor des Orchestre des Pays de la Loire; er bekleidet die gleiche Funktion beim Atelier Lyrique du Rhin von 1974 bis 1980.

 

Um sich mit den neusten Forschungen und Techniken der Komposition mit Hilfe des Komputers und der erletronischen Synthese von Klängen vertraut zu machen, nimmt er 1978 an einem Kurs am Ircam/Centre Pompidou teil.

 

1980 und 1981 ist er der Produzent der Opernsaison von Radio France. 1981 und 1982 leitet er das Nouvel Orchestre Philharmonique der gleichen Institution.

 

Seit 1983 produziert er regelmäßig Serien mit Konzerten von zeitgenössischer Musik unter den Bezeichnungen <Musique au Présent>, <Musique en Perspectives> und <Musique du xxe Siècle>.

 

Seit 1992 ist er Künstlerische Leitung des Festivals <Présence>, das ausschließlich der zeitgenössischen Musik gewidment ist.

 

Yves Nat und Bruno Maderna haben ihm in seiner musikalischen Karrière als Leitbilder gedient. Nach einer Laufbahn im klassischen Umfeld hat er sich als Dirigent und als Pianist ausschlißlich der zeitgenössischen Musik verschrieben. So hat er eine beiendruchende Zahl von Werken lebender Komponisten zur Uraufführung gebracht.

 

Als Anerkennung seiner schöpferischen Potenz verleiht ihm die Akademie der schönen Künste ihm 1997 den Florent-Schmitt-Preis.

 

Seit 1999 widmet er sich ausschließlich der Musik, als Komponist als Pianist und Dirigent.

 

Seine Kompositionen zeugen von großem Sinn für lyrische Expression und sind von einem deutlich dramaturgischen Duktus geprägt.

 

 

Au souffle d'une voix, pour solistes, orchestre & électronique ; Hymnus 68, oratorio pour solistes, choeur mixte & orchestre ; Mobiles, pour ensemble instrumental & électronique [2 à 6 musiciens] ; Dioscures, concerto grosso pour violon, flûte, clarinette & orchestre de chambre ; Mémoire d'Éphémères, pour violon ; Concerto pour percussion & ensemble de cuivres ; Ballade pour Frédéric, <hommage à Chopin> pour piano ; Ephémères, capriccio pour violon & orchestre de chambre ; Le Souffle d'Iris, concerto pour flûte & orchestre ; Hamlet-Machine, pour piano & synthétiseurs ; Quatuor à cordes <La Barque> ; Deux Études en forme de bis, pour violon & piano ad lib. ; Concerto pour tuba & orchestre ; Tango-fusion, tango pour clavecin & bandonéon [aussi versions pour bandonéon & piano ; pour bandonéon, piano & contrebasse ; pour bandonéon, saxophone, piano & contrebasse et pour bandonéon, violon, violoncelle, piano & contrebasse] ; In Praise of Flight <l'Éloge de la fuite>, concerto pour piano & orchestre ; De Amor Desesperado, six mélodies pour mezzo-soprano & ensemble instrumental sur des poèmes argentins de Silvina Ocampo [aussi version pour mezzo-soprano & piano] ; Les Amants, cinq mélodies pour mezzo-soprano & ensemble sur des poèmes de Jean-Pierre Siméon [aussi versions pour voix & piano et pour voix & orchestre à cordes] ; Cinq Haïkaï, pour piano ; La Parade du balbuzard amoureux, pour harpe celtique & électronique ; No te quiero, tango pour voix et/ou violon, bandonéon, piano & contrebasse ; Le Rêve d'Isis, pour 24 flûtes & djembé ou électronique ; Sirandanes créoles, cinq mélodies pour mezzo-soprano & saxophone ténor sur des textes traditionnels créoles [aussi version pour soprano & saxophone alto] Quatre Haïkaï, pour soprano & piano sur des haïku de Michèle Venture ; Cuatro Sonetos de Amor, quatre mélodies pour soprano & cinq instruments sur des poèmes de Pablo Neruda [aussi version pour soprano & piano] ; Tu as marché contre le vent, mélodie pour baryton & piano sur un poème de Jean-Pierre Siméon ; Abismos, six mélodies pour contralto & piano sur des poèmes argentins de Silvina Ocampo ; Songes de l'obscur, cinq mélodies pour baryton & piano sur des poèmes de Jean-Pierre Siméon…

Yves Prin, pianiste, arrangeur…

Né en 1933 à Sainte-Savine (Aube).

 

Yves Prin étudie le piano avec Yves Nat et la direction d'orchestre avec Louis Fourestier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses premiers prix.

 

Assistant de Bruno Maderna au Mozarteum de Salzbourg de 1968 à 1969.

 

Chef invité des orchestres de la Résidence de La Haye et de Haarlem (Pays-Bas) de 1968 à 1973.

 

Directeur musical de l'Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire de 1970 à 1974.

 

Directeur musical de l'Atelier Lyrique du Rhin de 1974 à 1980.

 

Suit à l'Ircam (1978), le 1er stage de formation aux technologies modernes et à la recherche, afin de se familiariser avec la synthèse du son par ordinateur.

 

Producteur de la Saison Lyrique de Radio-France de 1980 à 1981.

 

Directeur musical du Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France de 1981 à 1983.

 

Responsable de la coordination de la musique contemporaine et du théâtre musical à Radio-France de 1983 à 1986.

 

Depuis 1983, Producteur à Radio France des séries de concerts successives de musique contemporaine : <Musique au Présent>, <Musiques en Perspectives> et <Musique du XXe Siècle>. Il est également, de 1992 à 1999, Délégué Artistique du Festival <Présences> de Radio France, axé sur la création.

 


Yves Nat et Bruno Maderna ont profondément influencé et orienté Yves Prin dans sa carrière musicale. Après un parcours tout à fait classique, en tant que pianiste ou chef d'orchestre honorant le répertoire, il a choisi de s'investir totalement dans la création. Aussi a-t-il dirigé de nombreuses premières mondiales, symphoniques, instrumentales et lyriques dont certaines ont été enregistrées pour le disque, la radio et la télévision. Toutefois, il a avec certains créateurs, des affinités musicales plus particulières, faites d'une passion pour un langage spécifiquement lyrique et d'une vision dramaturgique de la musique.

 

Il a notamment créé Oedipe d'André Boucourechliev ; Histoire de Loups, Fragments, Quai n°1, Un Musée de l'Homme, Désordres lyriques et Liebestod de Georges Aperghis ; Les Mangeurs d'ombre de François-Bernard Mâche ; L'Eau d'Ahmed Essyad ; La Conférence des oiseaux de Michaël Lévinas ; Micromégas de Paul Méfano ; Landschaft mit Argonauten de Philippe Hersant &emdash; mises en scène de Claude Régy, Pierre Barrat, Michaël Lonsdale, Jean Dautremay, Michel Beretti, Jean-François Peyret et Jean Jourdheuil &emdash;, et assuré les reprises suivantes : Le Procès du jeune chien de Henri Pousseur, Syllabaire pour Phèdre de Maurice Ohana, Les Liaisons dangereuses de Claude Prey, De la nature de l'eau, Je vous dis que je suis mort de Georges Aperghis, Erszebet de Charles Chaynes...

 

Parallèlement, son engagement musical s'exprime dans ses propres compositions pour lesquelles il consacre désormais la majeure partie de son temps.

 

Parallèlement, son engagement musical s'exprime dans ses propres compositions. Son catalogue comporte une cinquantaine d'oeuvres, dont 1 opéra, 5 concertos et 43 mélodies réparties en 9 cycles.
Elles sont publiées principalement aux Editions Durand, Paris.

 

Il vient de terminer la composition d'Archipel de Soie, poème symphonique avec voix, tiré de son opéra Soie (d'après le roman éponyme d'Alessandro Baricco).

 

Il a reçu en 1997 le Prix de composition Florent-Schmitt de l'Académie des Beaux-Arts.

 

Un CD monographique comprenant 3 concertos est paru chez Naxos (Philippe Graffin, violon / Pierre-Yves Artaud, flûte / Pascal Post, clarinette / Orchestre Philharmonique de Radio France / Bruno Ferrandis, dir.).

 

La rencontre d'Yves Prin avec Hélène Delavault remonte à 1978, lorsqu'ils créent ensemble Histoire de Loups de Georges Aperghis. Yves Prin est alors <à la baguette>.

 

Depuis, ils ont tourné en France et à l'Etranger trois cabarets/récitals imaginés par la chanteuse, portant sur la condition féminine au cours des derniers siècles : Amours et trahisons (1984), La Républicaine (1988), et Les Rues de la nuit <Paris-Berlin> (1993).
Les deux derniers ont fait l'objet d'un disque (Le Chant du Monde).
Ils ont également enregistré pour Erato : Paris 1900 <du Moulin Rouge au Chat Noir>.

 

Le spectacle qu'ils proposent actuellement Femme… femmes ! évoque les riches heures des cabarets du XXe siècle à travers des chansons dont cette fois, quatre sont signées H.D., Y.P.
Sept musiciens, dirigés depuis son piano par Yves Prin, entourent la chanteuse mise en scène par le chorégraphe Jean-Claude Gallotta.
Le CD du spectacle est paru chez Plaza Major Company.

 

Sa complicité avec Hélène Delavault est en rapport avec l'admiration qu'il lui porte : il lui a notamment dédicacé en 1998 De amor desesperado, son premier cycle de six mélodies pour mezzo-soprano & ensemble instrumental (poèmes argentins de Silvina Ocampo) qu'elle a créé la même année avant d'en interpréter la version avec piano. En 2001 elle crée avec l'Orchestre d'Auvergne Les Amants, deuxième cycle de mélodies, dans la version pour mezzo-soprano & orchestre à cordes (poèmes de Jean-Pierre Siméon).

Parcours plus détaillé

En cours…

Start Content 8:

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

:End

Start Content 9:

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat.

:End

Compositeur,
chef d'orchestre

  

Compositeur

    

Pianiste, arrangeur

Parcours